Logotipo gipuzkoakultura
2017ko irailak 23, larunbata



Bertan > La langue basque > La vie quotidienne
Bertan 24

La vie quotidienne


Le temps passant, l'utilisation de plus en plus normalisée de la langue dans la vie quotidienne du pays des basques devient une réalité qui concerne le monde du travail, des loisirs et des affaires. Voyager, faire de la recherche, prendre contact avec l'administration, visiter des musées, cultiver des hobbies ou utiliser les nouvelles technologies en sont seulement quelques-uns des exemples les plus frappants.

491. Elhuyar est une association culturelle née en 1972 pour développer, impulser et employer l'euskara dans le domaine de la science et la technologie. Depuis 1974, elle édite la première revue de science et technologie entièrement en euskara. Non seulement elle élabore et édite du matériel éducatif mais elle réalise également des programmes de divulgation scientifique pour la radio et la télévision. 492. Merkataritza euskaraz. Nombre de localités de tous les territoires d'Euskal Herria impulsent des campagnes de promotion visant à utiliser l'euskara dans le commerce, l'hôtellerie et les centres commerciaux. Zumaia vu du port de plaisance. 493. En 2005 l'Association des éditeurs indépendants de Navarre (NAIE) voit le jour avec les maisons d'édition Txalaparta, Pamiela, Mintzoa, Igela et Txoria Errekan, pour pallier la négligence et l'i- naction du gouvernement de Navarre envers notre culture et en particulier la lingua navarrorum. 494. En informatique, Microsoft Office 2007 et Windows sont disponibles en euskara depuis 2008, et des fabricants comme Dell, Inves et HP offrent des versions des deux systèmes d'exploitation en euskara, préinstallés sur leurs matériels. 495. L'essor des blogs touche également l'euskara. Depuis le lancement du premier (sustatu.com) en 2001, les blogs en langue basque ouverts sur Internet sont au nombre de plus de cinq mille, la majorité sur la plate-forme blogari.net. Certains sont collectifs, d'autres personnels; la plupart sont liés au monde des écrivains et de l'université. 496. Collectivités de services et entreprises privées ont intégré l'euskara dans leur offre au public. 497. UZEI Terminologia eta Lexikografia Zentroa (Centre de Terminologie et de Lexicographie) a été fondé en 1977, afin de préparer l'euskara à se couler dans le moule des matières universitaires et du langage technoscientifique. En 1979, cet organisme a édité son premier dictionnaire technique, le dictionnaire de physique, lequel sera suivi par plusieurs douzaines de dictionnaires spécialisés; à ce jour, sur commande du gouvernement basque, il développe et assure la maintenance d'EUSKAL-TERM, la banque de données terminologiques publique basque. Par ailleurs, il mène des recherches sur le traitement du langage naturel, base de nombreuses applications, entre autres le correcteur orthographique Xuxen. 498. Larrunarri et l'Aralar guipuzcoan. 499. KZgunea est un projet d'alphabétisation numérique impulsé par le gouvernement basque avec le concours de l'association des mairies basques (EUDEL), dans la pratique matérialisé dans un réseau public de centres gratuits (KZguneak) pour la formation et l'uti- lisation des TIC dans toutes les localités. Le réseau dépasse à ce jour le nombre de 315.000 utilisateurs inscrits. 500. Le logiciel libre et Linux en particulier ont grandement contribué au développement de systèmes d'exploitation et d'applications en euskara. Les utilisateurs de langue basque disposent eux aussi d'outils i informatiques ayant fait leurs preuves comme le moteur de recherche Google en euskara, le correcteur Xuxen ou la barre d'outils pour Firefox Euskalbar, avec dictionnaires, encyclopédies et moteurs de recherche. 501. Fonatari est un portail de phonétique de l'euskara qui réunit une information complète sur le niveau phonique de la langue. Il offre divers services à l'utilisateur en euskara, anglais, français et espagnol. 502. De nombreux modèles de téléphone portables -174 à ce jour – ont retenu l'euskara comme l'une des langues pouvant être configurée dans le menu de navigation. En 2007, les opérateurs Eroski, Euskaltel, Telefónica, Vodafone, Yoigo et Orange, ainsi que les fabricants Alcatel, Nokia, Samsung et Sony Ericsson se sont engagés auprès du gouvernement basque à promouvoir l'utilisation de l'euskara sur le téléphone portable. 503. De nombreux produits ont leur étiquetage en euskara. Un exemple en sont les produits qui portent l'Eusko Label. Leur K de Kalitatea sert à identifier les produits agroalimentaires, qu'ils soient produits, transformés ou élaborés dans la CAPV, et dont la qualité, la spécificité ou la singularité sont supérieures à la moyenne. 504. Le paysage linguistique s'est transformé, et la visibilité de l'euskara dans les rues de nos villes n'a cessé de grandir au cours des dernières décennies. L'appui décidé des mairies est vital pour promotionner la présence de l'euskara. La ville d'Andoain a été pionnière en la matière avec son ordonnance municipale de 1988. 505. Dans l'offre étoffée de musées en Euskal Herria, on fera une place à part au Guggenheim, créé par Frank Gehry et inauguré en 1997 comme axe de la récupération de la ria de Bilbao. Sa collection et ses expositions d'art moderne et contemporain attirent la bagatelle d'un million de visiteurs par an. Il propose également des ateliers pédagogiques en euskara à l'intention des établissements scolaires. 506. En Navarre, les collectifs de défense du caractère officiel réel de l'euskara revendiquent en permanence que l'on favorise la visibilité de la lingua navarrorum. 507. Le café-théâtre, une initiative innovante et de poids pour socialiser la langue basque. Le premier, Kafe Antzokia, a ouvert ses portes en 1995 à Bilbao, à l'initiative de l'association Zenbat Gara dans le but d'offrir aux milliers de bascophones de cette ville un lieu de rencontre pour utiliser leur langue avec naturel. Espaces de référence pensés pour asseoir solidement leur communion linguistique, ces lieux sont également présents à Ondarroa, Durango, Elgeta et Saint-Sébastien. En outre, on signalera la programmation publique, large et variée, en basque, à la charge des mairies et députations, dans les théâtres et les maisons de la culture.
Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2017 Kultura, Gazteria eta Kirol - Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net