Logotipo gipuzkoakultura
2017ko irailak 23, larunbata



Bertan > La langue basque >Enseignement en ikastolas
Bertan 24

Enseignement en ikastolas


Le mouvement de création et de consolidation des ikastolas a joué un grand rôle dans la formation de nouveaux locuteurs ainsi que dans le développement et le renforcement de l'euskara. Les écoles en langue basque, les ikastolas, qui connurent dans les années 1960 une première étape d'interdiction et en marge de la légalité, vont de l'avant. Dès 1976, on compte des fédérations dans tous les territoires. Au fil des ans, leur souci de la qualité et de la rénovation pédagogique va se voir reconnu et récompensé. Leur style de travail et leur caractère d'initiative sociale, qui intègre dans un même projet toute la communauté éducative (parents, élèves, professeurs, etc.), sont un intéressant exemple d'effort collectif pour la récupération de la culture basque.

302. En 1978, la Fédération diocésaine des ikastolas créée en 1969 devient laïque. C'est alors que naissent les fédérations d'Araba, Bizkaia, Gipuzkoa, Iparralde et Navarra qui se constitueront plus tard en Euskal Herriko Ikastolen Konfederazioa (1987). Un homme comme Antonio Campos jouera un rôle-moteur dans cette démarche. 303. En octobre 1980, le ministère de l'éducation du gouvernement basque signe avec le ministère espagnol de l'éducation et des sciences (MEC) la Convention des Ikastolas, qui régularise 1.738 classes dans lesquelles l'enseignement était dispensé en euskara dans la Communauté autonome basque. 304. En 1993 la Ley de la Escuela Pública Vasca autorise l'intégra- tion de la majorité des ikastolas dans le système d'enseignement public, cependant que d'autres préfèrent poursuivre dans le cadre du système d'enseignement privé. 305. Les ikastolas auront été pionnières en rénovation pédagogique, et leurs commandes de manuels auront stimulé un important effort dans le domaine éditorial pour les traductions, d'abord (Santillana, Kosmos), pour les textes originaux, ensuite. Avec Saioka et Gordailu enfin pour les ouvrages de consultation comme Margo Ederdun Entziklopedia. 306. La Euskal Herriko Ikastolen Konfederazioa regroupe aujourd'- hui les Fédérations de Araba (9 ikastolas), Bizkaia (22), Gipuzkoa (30), Nafarroa (15) et Pays Basque nord (25). 307. Les ikastolas et leurs méthodes éducatives et organisationnelles se sont vu décerner de nombreuses distinctions, en particulier quand la Fédération de Gipuzkoa reçoit le prix President's Award 2006 pour le CD-Rom Space Search, destiné à enseigner l'anglais aux enfants, remis par le duc d'Edimbourg au Palais de Buckingham. 308. En Navarre, il était obligatoire de parler l'espagnol à l'école jusqu'au milieu des années 1960, quand des groupes de parents d'élèves décidèrent d'ouvrir les premières ikastolas. A Pampelune, la première sera l'établissement Nuestra Señora de Ujué en 1965, à l'initiative de la Asociación de Amigos del País. Puis ce sera le tour des collèges San Fermín et Paz de Ziganda (1970) sous la houlette de la même association. De la même époque datent les ikastolas de Leitza (1967), Olazti (1969) ainsi que celles d'Etxarri, Tafalla, Estella-Lizarra, Baztan et Lekunberri - toutes de 1970. 309. En marge du réseau d'établissements publics, nous avons en Navarre 15 ikastolas qui fonctionnent sous contrat. Ces 15 établissements comptent environ 27 % des élèves scolarisés en euskara. Les ikastolas sous contrat de Tudela, Lumbier, Viana, Lodosa et Sangüesa sont situées dans le sud de la Navarre, dénommée Zone non bascophone. Elles scolarisent à ce jour plusieurs centaines d'élèves en langue basque. 310. En 1969 est créée la première ikastola du Pays Basque nord à Arrangoitz. Bayonne et Saint-Jean-de-Luz ne tardent pas à suivre. En 1970 s'ouvrent à leur tour les ikastolas de Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Pée-sur-Nivelle et Hendaye. Seaska, l'association regroupant les ikastolas en Pays basque nord, est également fondée en 1969. 311. Tant dans la CAV qu'au Pays basque nord, on trouve des établissements sous contrat en euskara liés à l'église catholique, comme Kristau Eskolak et Euskal Haziak (bilingue). 312. Les Ikastolas du Pays Basque nord remportent une première reconnaissance auprès du ministère de l'éducation en 1983. Après des années de revendications, les maîtres des ikastolas sont aujourd'hui rémunérés par le ministère français de l'éducation. En 2010, ce sont 2.700 élèves qui étaient inscrits dans les 29 ikastolas du réseau Seaska. 313. Au Pays basque nord, les élèves inscrits dans les établissements d'enseignement en euskara en 2006 représentent 15,9% du total. On observe depuis peu un accroissement significatif des inscriptions dans les filières bilingues, et le pourcentage des élèves de Primaire qui suivent la classe en euskara s'est accru. Il convient de tenir compte, par ailleurs, que la langue basque n'a nullement caractère de langue officielle en France et que l'enseignement en euskara est dispensé uniquement dans las ikastolas, les établissement publics d'enseignement bilingue et dans quelques écoles catholiques.
Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2017 Kultura, Gazteria eta Kirol - Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net