Logotipo gipuzkoakultura
2017ko azaroak 22, asteazkena



Bertan > La langue basque > La littérature orale
Bertan 24

La littérature orale


Pendant des siècles, la transmission orale sera le seul véhicule pour perpétuer les croyances, les légendes, les sagesses et les peurs que ce peuple a amassées au cours des millénaires. La littérature orale, très enracinée dans notre société, a assuré la survie de nombreuses traditions, des dictons, des récits et des chansons qui renferment l'imaginaire collectif de la culture basque. Ce patrimoine immatériel est arrivé jusqu'à nous en prenant toutes les formes de la littérature orale, et d'autres encore que la propre société s'est chargée de renouveler.

398. L'euskara est une langue très riche en proverbes et sentences. La première compilation date du XVIIe siècle. Les Proverbes Basques, un recueil que l'on doit à Arnaud Oihenart (Paris 1657), qui réunit 706 proverbes en euskara et leurs traductions au français. 399. Il existe des compilations fort intéressantes comme Naparroako erran zarrak de Damaso Intza (1974) et Atsotitzak, refranes, proverbs, proverbia (1998), de Gotzon Garate, une étude comparée avec les proverbes d'autres langues. 400. 400. Kopla zaharrak. Ces coplas remontent au Moyen ge, on les chantee enchaînéesen séries allant de 8-10 strophes, à plus de 80 pour certaines. On les chante en rondes lors des collectes comme pour Sainte Agathe ou Noël. Parmi les modalités les plus populaires figurent les coplas à chanter en s'accompagnant de trikitrixa ou de l'accordéon diatonique. Le poème anonyme du XVe siècle Bereterretxeren Kanthoria, débute par une strophe qui respecte la même technique que ces coplas : Haltzak ez dü bihotzik Ez gaztanberak hezürrik. Ez nian uste erraiten ziela aitunen semek gezurrik. 401. Euskal Erromantzeak/Romancero Vasco, est le corpus le plus étendu de nos ballades. 402. La collection la plus complète de devinettes en euskera est celle que l'on doit à Resurrección Maria de Azkue. Avant lui, le même travail de compilation fut effectué par Çerquand (1874) puis par le bascologue français Julien Vinson (1843-1926), auteur d'un grand nombre d'études sur l'euskara et la littérature basque pour la Revue de linguistique. 403. Les séries Hilarriak et Kosmogonika de Nestor Basterretxea recréent l'univers de l'être basque. Créées dans les années 1970, ces sont les ensembles le plus représentatifs de son oeuvre prolongée dans le temps. Je ne parle pas euskara mais mes sculptures, oui. 404. Stèle discoïde contemporaine que l'on doit à Jose Rota (Garralda 1920-2006). Les maîtres carriers ont poursuivi cette tradition, en représentant des symboles ancestraux. 405. Depuis 1974, Eresbil, à Errenteria, joue le rôle d'archives pour la collecte, la conservation, la protection et la diffusion du Patrimoine musical basque. 406. La littérature orale en langue basque a fait l'objet de recherches et de compilation par de grands auteurs. Manuel Lekuona (Littérature orale basque), Resurrección Maria de Azkue (Cancionero Popular Vasco et Euskalerriaren Yakintza), Joxe Miel Barandiaran (Obras completas), Juan Mari Lekuona ou Jose Maria Satrustegi. 407. Jose Maria Satrustegi (Arruatzu, 1930-2003) spécialiste en ethnographie, en anthropologie et en langue basque, en lexicographie et en onomastique, a collaboré avec Barandiaran pour promouvoir les études ethnographiques en Navarre, autour des groupes Etniker et les revues Fontes Linguae Vasconum et Cuadernos de Etnología y Etnografía. 408. José Maria de Lakoizketa (Narbarte, 1831-1891), publie en 1888 son Diccionario de los nombres euskaros de las plantas (Pampelune, 1888). Le prêtre et botaniste est considéré toute une autorité en la matière, notamment en ce qui concerne la description et la classification scientifique des végétaux. 409. L'écrivaine Rosa Bustintza Mañariko Errose (1899-1953), a réuni ses récits et tables dans Euskalerriko Ipuinak, fruit de son travail de collecte de ferme en ferme. Joxe Arratibel (Ataun 1923-2011) a réuni les narrations populaires entendues au cours de son enfance. Son oeuvre Kontu zarrak 1980 est considérée un petit trésor. 410. Wentworth Webster, ecclésiastique et bascologue anglais, a publié en 1879 une compilation de narrations populaires Basque Legends collected chiefly in the Labourd. Baserri d'Ibarron, Saint- Pée-sur-Nivelle. 411. Dans la riche carrière musicale de Benito Lertxundi, on signalera son travail avec Ez Dok Amairu s'attachant à la récupération de nombreux textes traditionnels. Compositeur prolifique et interprète, il continue à faire le plein des salles. 412. Le groupe musical Oskorri a popularisé de nombreux textes et mélodies de la poésie ludico-chorale la plus ancienne. Comme les dialogues rimés Bela bela jauna, sur son disque Katuen Testamentua. Ils reprennent des chansons pour enfants de Bizkaia. Un spectacle réussi de la main du groupe de théâtre Kukubiltxo. 413. Justo Maria Mokoroa Mujika (Tolosa, 1901-1990). De son oeuvre, nous retiendrons l'ouvrage Ortik eta emendik, Repertorio de locuciones del habla popular vasca (1990), dans lequel il réunit plus de deux cent mille expressions et locutions en euskara, que l'on peut aujourd'hui consulter on line. 414. Le projet Euskal Herriko Ahotsak www.ahotsak.com a pour objet de réunir, cataloguer et diffuser le patrimoine oral d'Euskal Herria à travers les voix de ses anciens. Il est appuyé par Mintzola et financé par le gouvernement basque et la Députation forale de Gipuzkoa. Les témoignages réunis sur la Toile permettent de découvrir la mémoire historique et le mode de vie de chaque localité, ainsi que son euskalki ou dialecte. Toute l'information des archives est disponible sur Internet. 415. Le développement d'archives du patrimoine immatériel est en cours dans plusieurs territoires. Le département de philologie et didactique de la langue de l'UPNA impulse le projet d'archives du patrimoine oral et immatériel de Navarre et de Basse-Navarre. Des associations et des organismes comme Euskokultur Fundazioa à Pampelune ou Euskal Kultur Erakundea à Ustaritze localisent, enregistrent, éditent et archivent tout ce riche capital culturel et humain. 416. Mintzola, le centre pour l'étude de l'oralité, est un projet encouragé par la Députation forale de Gipuzkoa, Euskal Herriko Bertsozale Elkartea et la mairie de Villabona. L'Université du Pays basque et Kutxa et le gouvernement basque sont également partenaires de cet atelier de la tradition orale. 417. Aita Donostia. José Gonzalo Zulaika y Agirre (Saint-Sébastien, 1886-1956) a consacré sa vie à collecter des centaines de chansons et de mélodies populaires. Ecrivain et musicologue, il a composé les célèbres Preludios Vascos, compositions pour piano basées sur des harmonisations de thèmes populaires.
Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2017 Kultura, Gazteria eta Kirol - Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net