Logotipo gipuzkoakultura
miércoles 22 noviembre 2017



Bertan > Nos boteaux > Patrimoine maritime au Gipuzkoa
Bertan 23

Patrimoine maritime au Gipuzkoa


Le rôle joué par les Basque tout au long de l’histoire maritime est peu connu dans le grand public en général. Il en va de mê-me de leurs contributions technologiques. Toutefois, les progrès naissants qui se font jour en ce sens de la part des différents acteurs en rapport avec notre culture maritime permettent d’augurer un horizon plein d’espoir. La mer pour nous, les Basques, est le plus grand pays que nous ayons eu. Elle nous a permis de nous étendre et nous a apporté la richesse. Elle a été le domaine dans lequel nous avons su donner toute notre mesure et trouver les solutions qu’exigeait chaque situation. Renouant avec cette mémoire collective, nous comprendrons que ce n’est nullement le fruit du hasard si le héros de la navigation la plus extraordinaire jamais réalisée fut un marin basque.

L’association Albaola se marque pour objectif la diffusion et le
développement de la culture maritime. Elle oeuvre notamment à la
ré-cupération et l’étude de l’évolution de la typologie navale basque
au cours de l’histoire. Outre la construction de bateaux, elle monte
des projets d’archéonavigation visant à faire revivre les anciennes
techniques de navigation des Basques. Elle prend part à des rencontres
entre cultures maritimes, afin de mieux faire connaître notre
identité maritime et organiser des évènements et des expositions en
ce sens.
L’association Albaola se marque pour objectif la diffusion et le développement de la culture maritime. Elle oeuvre notamment à la ré-cupération et l’étude de l’évolution de la typologie navale basque au cours de l’histoire. Outre la construction de bateaux, elle monte des projets d’archéonavigation visant à faire revivre les anciennes techniques de navigation des Basques. Elle prend part à des rencontres entre cultures maritimes, afin de mieux faire connaître notre identité maritime et organiser des évènements et des expositions en ce sens. © José Lopez
Le Centre Ontziola de recherche et de construction d’embarcations
traditionnelles, de Pasaia, cherche à garder vivant le métier de charpentier
de marine. Nous appuyant sur une démarche minutieuse de
documentation, on construit des répliques dignes des embarcations
traditionnelles basques représentatives de différentes époques. On
observe les techniques d’antan. L’activité se déroule face aux visiteurs.
Le Centre Ontziola de recherche et de construction d’embarcations traditionnelles, de Pasaia, cherche à garder vivant le métier de charpentier de marine. Nous appuyant sur une démarche minutieuse de documentation, on construit des répliques dignes des embarcations traditionnelles basques représentatives de différentes époques. On observe les techniques d’antan. L’activité se déroule face aux visiteurs. © José Lopez

L’Aquarium de San Sebastian héberge d’extraordinaires installations
où sont exposés les thèmes en rapport avec le commerce maritime
et la pêche traditionnelle au Pays Basque. Le parcours conduisant
le visiteur à travers ses aquariums de faune marine lui offre une vision
spectaculaire du monde sous-marin. Le musée possède, en outre, une
riche collection de modèles d’embarcations et des dioramas sur le
thème de la pêche, ainsi qu’un intéressant fonds de documentation
comprenant des plans d’architecture navale et des publications.
L’Aquarium de San Sebastian héberge d’extraordinaires installations où sont exposés les thèmes en rapport avec le commerce maritime et la pêche traditionnelle au Pays Basque. Le parcours conduisant le visiteur à travers ses aquariums de faune marine lui offre une vision spectaculaire du monde sous-marin. Le musée possède, en outre, une riche collection de modèles d’embarcations et des dioramas sur le thème de la pêche, ainsi qu’un intéressant fonds de documentation comprenant des plans d’architecture navale et des publications. © José Lopez

 Bonitera Mater, à Pasaia. Gérée par l’association Itsas Gela, il
s’agit d’un navire traditionnel de pêche à la bonite dans le golfe de
Bis-caye reconverti en classe de mer. A bord de ce bateau, se réalisent
des visites et des ateliers didactiques permettant de découvrir
l’écosystème marin; de plus, les visiteurs ont ainsi l’occasion de
découvrir et d’élargir leurs connaissances sur un aspect important de
notre culture.
Bonitera Mater, à Pasaia. Gérée par l’association Itsas Gela, il s’agit d’un navire traditionnel de pêche à la bonite dans le golfe de Bis-caye reconverti en classe de mer. A bord de ce bateau, se réalisent des visites et des ateliers didactiques permettant de découvrir l’écosystème marin; de plus, les visiteurs ont ainsi l’occasion de découvrir et d’élargir leurs connaissances sur un aspect important de notre culture. © José Lopez

Le groupe de modélisme naval de la Société océanographique de Gipuzkoa réalise depuis plusieurs dizaines d’années des maquettes d’une grande fidélité des navires les plus représentatifs de notre culture maritime. Sur la photo, Jesus Mari Perona bichonne l’un de ses modèles.

Le groupe de modélisme naval de la Société océanographique
de Gipuzkoa réalise depuis plusieurs dizaines d’années des maquettes
d’une grande fidélité des navires les plus représentatifs de notre
culture maritime. Sur la photo, Jesus Mari Perona bichonne l’un de
ses modèles.
© José Lopez
Le groupe de modélisme naval de la Société océanographique
de Gipuzkoa réalise depuis plusieurs dizaines d’années des maquettes
d’une grande fidélité des navires les plus représentatifs de notre
culture maritime. Sur la photo, Jesus Mari Perona bichonne l’un de
ses modèles.
© José Lopez

Le Untzi Museoa (le Musée Naval) occupe la casa-torre de la
bourse du Consulat de San Sebastian qui réunissait les négociants et
les gens de mer, sur le port. Il fédère d’importantes activités dans le
champ de la culture maritime du Pays basque. Parmi ces dernières,
faire revivre des éléments du patrimoine –dont les embarcations–, les
activités éducatives et les grandes expositions monographiques, ainsi
que les nombreuses publications qu’il édite. Autant d’activités qui
font du centre un pôle de référence sur le golfe de Biscaye, pour dynamiser
la conservation, la recherche et la diffusion du patrimoine
maritime du littoral basque.
Le Untzi Museoa (le Musée Naval) occupe la casa-torre de la bourse du Consulat de San Sebastian qui réunissait les négociants et les gens de mer, sur le port. Il fédère d’importantes activités dans le champ de la culture maritime du Pays basque. Parmi ces dernières, faire revivre des éléments du patrimoine –dont les embarcations–, les activités éducatives et les grandes expositions monographiques, ainsi que les nombreuses publications qu’il édite. Autant d’activités qui font du centre un pôle de référence sur le golfe de Biscaye, pour dynamiser la conservation, la recherche et la diffusion du patrimoine maritime du littoral basque. © José Lopez

INSUB, centre de recherche subaquatique, existe maintenant
depuis plus de trente ans. Parmi ses activités, il met en oeuvre ses
programmes de recherche, principalement sur le littoral basque et
collabore avec des associations similaires à des projets archéologiques
d’autres pays : France, Saint-Domingue, Bermudes, Canada, Li-ban, etc. Sur l’image, on reconnaît Manu Izagirre lors de la campagne
de fouilles des débris d’épave d’Orio, du XVIe siècle.
INSUB, centre de recherche subaquatique, existe maintenant depuis plus de trente ans. Parmi ses activités, il met en oeuvre ses programmes de recherche, principalement sur le littoral basque et collabore avec des associations similaires à des projets archéologiques d’autres pays : France, Saint-Domingue, Bermudes, Canada, Li-ban, etc. Sur l’image, on reconnaît Manu Izagirre lors de la campagne de fouilles des débris d’épave d’Orio, du XVIe siècle. © José Lopez

Quelques livres du fonds éditorial du musée Untzi Museoa (le Musée Naval).

Quelques livres du fonds éditorial du musée Untzi Museoa (le
Musée Naval).
© José Lopez
Quelques livres du fonds éditorial du musée Untzi Museoa (le
Musée Naval).
© José Lopez

Quelques livres du fonds éditorial du musée Untzi Museoa (le
Musée Naval).
© José Lopez

Fouilles sur le site de la baleinière basque San Juan, par l’équipe d’archéologie subaquatique de Parcs Canada. Le San Juan, coulé en 1565 à Red Bay, au Labrador, devenu le logotype de la section d’archéologie subaquatique de l’UNESCO.
Fouilles sur le site de la baleinière basque San Juan, par
l’équipe d’archéologie subaquatique de Parcs Canada. Le San Juan,
coulé en 1565 à Red Bay, au Labrador, devenu le logotype de la
section d’archéologie subaquatique de l’UNESCO.
© José Lopez

Fouilles sur le site de la baleinière basque San Juan, par
l’équipe d’archéologie subaquatique de Parcs Canada. Le San Juan,
coulé en 1565 à Red Bay, au Labrador, devenu le logotype de la
section d’archéologie subaquatique de l’UNESCO.
© José Lopez

Arkeolan a engagé un travail capital de recherche et de diffusion
du patrimoine maritime basque. Les fouilles archéologiques entreprises
dans le port romain d’Irun ont représenté une contribution de tout
premier ordre à la connaissance du monde maritime sous l’Antiquité,
en particulier sur la façade Atlantique. L’association offre un appui
technique aux institutions, forme des chercheurs et collabore à
l’organisation d’activités culturelles portant sur le patrimoine archéologique
maritime, en dehors de participer à des congrès et des cycles
d’information spécialisés. Fouilles dans le port romain d’Oiasso,
Irun.
Arkeolan a engagé un travail capital de recherche et de diffusion du patrimoine maritime basque. Les fouilles archéologiques entreprises dans le port romain d’Irun ont représenté une contribution de tout premier ordre à la connaissance du monde maritime sous l’Antiquité, en particulier sur la façade Atlantique. L’association offre un appui technique aux institutions, forme des chercheurs et collabore à l’organisation d’activités culturelles portant sur le patrimoine archéologique maritime, en dehors de participer à des congrès et des cycles d’information spécialisés. Fouilles dans le port romain d’Oiasso, Irun. © José Lopez

Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2017 Kultura Zuzendaritza Nagusia - Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net