gipuzkoakultura.net

Logo de la Diputación Foral de Gipuzkoa
Logotipo gipuzkoakultura

gipuzkoakultura.net

2019ko urriak 20, igandea





Bertan > Bertan 18 Fortificaciones en Gipuzkoa: siglos XVI-XIX > Frantses bertsioa: Fortifier

Version PDF imprimable [11,8 Mb]Ikono Acrobat

Fortifier

Fortifier consiste à doter un édifice, un centre urbain ou un territoire, d'ouvrages défensifs en mesure de résister aux attaques de l'ennemi. Au fil des siècles, les fortifications adopteront emplacements et formes différentes en fonction des équilibres géopolitiques, de la technologie et des moyens disponibles.

Les villages fortifiés (castros) du Second âge du Fer (vers IVe-IIIe siècle av. J.C.) sont les plus anciens sites fortifiés conservés au Gipuzkoa. Ceux que l'on connaît à ce jour sont au nombre de sept: Intxur (Albistur), Buruntza (Andoain), Basagain (Anoeta), Murumendi (Beasain), Munoaundi (Azkoitia), Moru (Elgoibar) et Murugain (Arrasate-Mondragón).

16. Maison-tour.
16. Maison-tour.

Le Moyen Age fut tout aussi fertile en matière de fortifications: des dizaines de casas-torre (maisons-tour), les enceintes fortifiées des villes et les châteaux. Notamment à Fontarabie, Saint-Sébastien, Mendikute (Albiztur), Beloaga (Oiartzun), Ausa-Gaztelu (Zaldibia), Jentilbaratza (Ataun), Aitzorrotz (Eskoriatza), Goikobalu (Arrasate-Mondragón) et Elosua (Bergara).

L'architecture militaire du Moyen Age se caractérise en règle générale par l'intégration de murs de pierre (par conséquent, incombustibles) de 2 ou 2,5 m d'épaisseur (suffisants pour arrêter flèches et projectiles de catapulte) et d'une grande hauteur (pour en rendre difficile l'escalade). De place en place, ces murs possédaient des tours plus élevées que la muraille et plus avancées par rapport à celle-ci. Un étroit chemin de ronde limité vers l'extérieur par un parapet crénelé permettait aux défenseurs de s'installer dans la partie supérieure de la muraille pour prendre part à la défense. Les portes étaient protégées par une barbacane (ou enceinte fortifiée qui enveloppait l'entrée de l'extérieur), un pont-levis sur un fossé et des mâchicoulis (galerie en encorbellement, au sommet d'un rempart, dans le sol de laquelle étaient pratiquées des ouvertures permettant de défendre le pied des ouvrages).

Les murailles des enceintes médiévales des villes n'avaient pas seulement une fonction militaire. Elles délimitaient également des circonscriptions juridictionnelles différentes. En ce sens, on peut dire que les maisons-fortes contribuèrent également au maillage du milieu rural dans lequel un certain nombre s'inséraient et à redorer le blason économique et social de leurs maîtres.

Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2019 Kultura eta Euskara Departamentua- Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net