gipuzkoakultura.net

Logo de la Diputación Foral de Gipuzkoa
Logotipo gipuzkoakultura

gipuzkoakultura.net

2019ko maiatzak 22, asteazkena





Bertan > Bertan 15 Los orígenes del arte en Gipuzkoa: > Frantses bertsioa: Art rupestre an Gipuzkoa

Version PDF imprimable [11,8 Mb]l'icône Acrobat

Art rupestre an Gipuzkoa

Dans certains Territoires frères du Guipúzcoa, comme la Biscaye, la Navarre ou la Soule, on connaissait de longue date de célèbres cavernes d’art paléolithique. Le Gipuzkoa, à l’aube des années 60, ne comptait pour sa part aucune manifestation d’art rupestre.

Le 28 octobre 1962 est donc à marquer d’une pierre blanche pour la recherche de la Préhistoire du Gipuzkoa. Ce jour-là, trois étudiants de Saint-Sébastien, F. Aranzadi, J. Migliaccio et J. C. Vicuña, membres de la Société des sciences Aranzadi, découvraient les premières figures d’art rupestre du Territoire dans la grotte d’Altxerri (Aia), à un jet de pierre du centre de la localité d’Orio. Le Gipuzkoa rejoignait ainsi le cercle fermé des Territoires du Pays basque seuls jusque là à posséder ce singulier patrimoine.

Sept ans plus tard, le 8 juin 1969, cette fois deux jeunes gens d’Azpeitia, A. Albizuri et R. Rezabal, du Groupe culturel Antxieta de cette même localité, qui venaient de réaliser des prospections archéologiques dans la région, avec le concours de la Société des sciences Aranzadi, découvraient le magnifique ensemble de peintures rupestres d’Ekain (Deba), tout près du centre de Zestoa. Le patrimoine artistique paléolithique du Gipuzkoa se révélait dans toute sa splendeur et ces grottes passaient dans les annales des grands ensembles pariétaux d’Europe occidentale.

Altxerri et Ekain sont deux grottes distinctes à plus d’un titre. Le support rocheux est très différent, fragile à Altxerri, compact à Ekain. Si à Altxerri la gravure domine, à Ekain la peinture l’emporte. A Altxerri les bisons dominent, à Ekain les chevaux. A Altxerri, on trouve de multiples superpositions de figures alors qu’à Ekain celles-ci se respectent les unes les autres. A Ekain, les figures ne dépassent pas une demi-douzaines d’espèces alors qu’on en dénombre plus d’une douzaine à Altxerri. Certaines figures d’Altxerri révèlent un caractère expressionniste, quasiment inconnu à Ekain. Altxerri semble être légèrement postérieure à Ekain.

Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2019 Kultura eta Euskara Departamentua- Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net