gipuzkoakultura.net

Logo de la Diputación Foral de Gipuzkoa
Logotipo gipuzkoakultura

gipuzkoakultura.net

2019ko uztailak 19, ostirala





Bertan > Bertan 15 Los orígenes del arte en Gipuzkoa: > Frantses bertsioa: Le mileu climatique

Version PDF imprimable [11,8 Mb]l'icône Acrobat

Le mileu climatique

15. Tel est l'aspect que présentait le Massif d'Aralar plusieurs mois par an durant la dernière glaciation.
15. Tel est l'aspect que présentait le Massif d'Aralar plusieurs mois par an durant la dernière glaciation.

Les manifestations d’art paléolithique que l’on trouve au Gipuzkoa ont lieu à la fin du Paléolithique supérieur, à une époque que nous dénommons magdalénienne, s’inscrivant entre 17.000 et 11.000 ans avant notre ère.

Le période de plus grand froid de l’ère glaciaire était passée, cela fait quelque 18.000 ans, durant l’époque dénommée solutréenne. Les neiges éternelles au Gipuzkoa se situaient vers 1.100 mètres, quand les crêtes d’Aizkorri et Aralar apparaissaient blanches toute l’année. La grande calotte glaciaire qui recouvrait tout le Nord de l’Europe de même que les grands glaciers dans les Alpes et les Pyrénées et d’autres cordillères élevées, retenaient les eaux dérobées à la mer par les précipitations.

16. L'Europe durant la dernière glaciation. Une grande calotte glaciaire occupait toute sa partie septentrionale et de grands glaciers descendaient des Alpes, des Pyrénées et d'autres chaînes de montagnes.
16. L'Europe durant la dernière glaciation. Une grande calotte glaciaire occupait toute sa partie septentrionale et de grands glaciers descendaient des Alpes, des Pyrénées et d'autres chaînes de montagnes.

Le niveau de celle-ci descendit de quelque 120 mètres sous nos latitudes. Si nous nous en tenons aux courbes de niveau sous-marin ou courbes bathymétriques de notre littoral, la cote de 120 m sous la surface de nos jours est éloignée de quelque 12 km environ du littoral actuel. Le rivage était distant par conséquent de 12 km de plus par rapport à aujourd’hui. Nos gisements, que nous appelons à ce jour côtiers, étaient éloignés de cette côte et s’en rapprocher exigeait des trottes de 30 km ou plus, entre aller et retour.

17. Aspect hivernal de la côte aux moments les plus froids de la glaciation.© Xabi Otero
17. Aspect hivernal de la côte aux moments les plus froids de la glaciation.© Xabi Otero

On comprend dès lors qu’il n’y ait pas d’amas coquilliers dans les établissements humains de cette époque. Les grands amas coquilliers font leur apparition au lendemain du Magdalénien. Jadis on disait avoir affaire à des modes culinaires. Nous savons aujourd’hui qu’après le Magdalénien les glaces fondent, que les eaux vont à la mer et que le niveau monte jusqu’à ce que la côte se situe dans sa position actuelle.Nous savons simplement que la mer demeurait éloignée pendant la glaciation. Et qu’elle se rapprocha après cette dernière.Probablement se trouve-t-il des gisements sous-marins dans les massifs de roches calcaires immergés à ce jour. Mais nous n’en avons pas connaissance.

Si l’on dispose de moyens pour les étudier dans l’avenir, si les autorités du moment se montrent disposées à encourager ces investigations, il n’y a guère de doute que l’on sera en mesure d’éclaircir bien des domaines. Le moment le plus rude de la glaciation était donc passé, mais celle-ci n’en continua pas moins pendant le Magdalénien.

18. Situation de la ligne de côte à différents moments de la glaciation.
18. Situation de la ligne de côte à différents moments de la glaciation.

L’Europe durant la dernière glaciation. Une grande calotte glaciaire occupait toute sa partie septentrionale et de grands glaciers descendaient des Alpes, des Pyrénées et d’autres chaînes de montagnes.

C’est une période faste dans notre préhistoire. Les groupes humains vivaient alors sur notre sol, comme nous l’avons dit au début, il y a plus de 200.000 ans. Mais à cette époque, se produit une augmentation notable de leur population, si l’on en juge au nombre des gisements datés de cette époque, comparés avec ceux d’époques antérieures.

Situation de la ligne de côte à différents moments de la glaciation.

Le paysage végétal se différenciait de celui que nous connaissons à ce jour ou, plus exactement, du paysage familier de nos grands parents, il y a 100 ans. Ils connurent nos basses terres et nos collines inférieures à 600 m d’altitude, aux abondantes chênaies et châtaigneraies. Au-dessus de cette cote, c’était le royaume de la hêtraie. Celle-ci s’est perpétuée tant bien que mal jusque nos jours. Espèces qui formaient de petits bouquets d’arbres pendant la glaciation. Des chênaies, il nous reste tout au plus quelque témoin isolé ici ou là. Les besoins en pâtures et en terres de labours, les forges, les chantiers navals et constructions en tout genre en eurent raison.

19. Espèces qui formaient de petits bouquets d'arbres pendant la glaciation. Pin sylvestre, Aulne, Noisetier, Bouleau.
19. Espèces qui formaient de petits bouquets d'arbres pendant la glaciation. Pin sylvestre, Aulne, Noisetier, Bouleau.

Aspect de l’habitat au Pays basque pendant les hivers de la dernière glaciation.

Au Magdalénien, cette forêt caducifoliée n’existait pas. Le paysage était dénudé. Une steppe froide dominait montagnes et collines. Seulement sur l’adret des vallées abritées, poussaient des bosquets de pin sylvestre, accompagnés de quelques noisetiers et bouleaux, ainsi que quelques aulnes au bord des cours d’eau.

Feuillage de bouleau. Parmi les animaux de la région, outre cerfs, bouquetins, isards, aurochs, bisons et chevaux, il restait encore le renne, le lièvre arctique et des petits mulots nordiques dont l’habitat s’étend aujourd’hui du Nord de l’Allemagne à la toundra de Scandinavie.

Tel était l’habitat des artistes d’Ekain, Altxerri, Torre, Ermittia, Urtiaga, Aitzbitarte et d’autres grottes notables du Gipuzkoa.

20. Aspect de l'habitat au Pays basque pendant les hivers de la dernière glaciation.
20. Aspect de l'habitat au Pays basque pendant les hivers de la dernière glaciation.
21. Feuillage de bouleau.© Xabi Otero
21. Feuillage de bouleau.© Xabi Otero
Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2019 Kultura eta Euskara Departamentua- Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net