gipuzkoakultura.net

Logo de la Diputación Foral de Gipuzkoa
Logotipo gipuzkoakultura

gipuzkoakultura.net

2017ko abuztuak 21, astelehena





Bertan > Bertan 15 Los orígenes del arte en Gipuzkoa: > Frantses bertsioa: Sarrera

Version PDF imprimable [11,8 Mb]l'icône Acrobat

Introduction

12. Grotte d'Amalda (Zestoa), initialement habitée par l'homme de Neandertal. On trouve à sa base une occupation du Paléolithique moyen (Moustérien).
12. Grotte d'Amalda (Zestoa), initialement habitée par l'homme de Neandertal. On trouve à sa base une occupation du Paléolithique moyen (Moustérien).

Nous savons fort peu de la première présence de l’être humain sur ces terres qui constituent à ce jour le Gipuzkoa. Cette première présence, dans l’état actuel de nos connaissances, nous la localisons à Irikaitz, (Zestoa), où a été découvert un gisement du Paléolithique inférieur, qui a fait l’objet de fouilles ces dernières années. Ce gisement nous éclairera sur ces habitants du Gipuzkoa, dont nous séparent plus de 200.000 ans. En tout état de cause, et comme il en va dans le reste du monde pour les gisements du Paléolithique inférieur, Irikaitz nous permettra de percer le voile sur une époque qui vit l’arrivée des premiers occupants de ce site sur notre territoire, sur les conditions climatiques dans lesquelles ils vivaient, le type d’outillage lithique qu’ils possédaient, les moyens de subsistance dont ils disposaient et un certain nombre d’autres choses ayant trait à leur culture matérielle.

Mais d’autres questions essentielles à l’être humain resteront dans l’obscurité, comme j’ai eu l’occasion de le dire à maintes reprises, notamment leur image de l’Univers, leurs structures sociales et familiales, leurs peines, leurs craintes et leurs joies, leurs idées religieuses.

13. L'un des chevaux du grand panneau d'Ekain.
13. L'un des chevaux du grand panneau d'Ekain.

L'un des chevaux du grand panneau d'Ekain. Il faut attendre le Paléolithique moyen, dont le protagoniste est l'homme1 de Neandertal entre 175.000 et 40.000 années avant notre ère, pour commencer à approcher la culture spirituelle de nos aïeux. C'est à cette époque, attestée parmi nous à Lezetxiki (Arrasate), Amalda (Zestoa) et une poignée d'autres grottes, que se font jour les premières manifestations de cette culture spirituelle : enterrements, ocres... Ces ocres transportés à la grotte furent probablement utilisés pour se peindre le corps, soit comme ornement personnel, soit avec une finalité rituelle en certaines occasions. Ici s'achève ce que nous savons de la culture spirituelle de cette phase de l'humanité. Il faut attendre le Paléolithique supérieur, époque, qui commence voici quelque 40.000 ans et prend fin environ 10.000 avant J.C., pour franchir d'un bond une étape décisive en ce domaine. Pendant cette époque se produisent, en effet, les manifestations majeures de toute la Préhistoire, qui a suscité ô combien l'admiration des savants et profanes : l'art.

Ces manifestations nous rapprochent davantage de l’esprit de ce lointain ancêtre, même si la recherche de l’art préhistorique butte toujours sur de graves inconnues, au nombre desquelles la plus pertinente est précisément celle qui nous intéresse au premier chef : Pourquoi, dans quel but, ces hommes entreprirent-ils de peindre et de graver ? Quelles furent les motivations qui les incitèrent à tracer de telles figures? Et pourquoi se mirent-ils en peine de les réaliser dans des zones aussi profondes des cavernes?

Nous nous efforcerons également de traiter ce point à l’occasion de ce périple que nous proposons à travers l’art paléolithique du Gipuzkoa, qui contient de très remarquables manifestations de cet art.

14. Charbon de bois et ocres, colorants utilisés par l'homme préhistorique dans ses peintures rupestres.
14. Charbon de bois et ocres, colorants utilisés par l'homme préhistorique dans ses peintures rupestres.

Hor bukatzen da gizadiaren aldi hartako kultura espiritualaz dakigun guztia. Goi Paleolitora heldu behar da, duela 40.000 urte hasi eta duela 10.000 urte amaitu zenera, alor horretan jauzia egiteko. Goi Paleolitokoa da, izan ere, Historiaurre guztiko adierazpen gailenetakoa den eta gai horretako jakintsu nahiz ezjakinek gehien miretsi duten agerpena: artea. Lehen historiaurrelariek ez zuten sinetsi 1878an Altamiran aurkitutako pintura bikain haiek benetakoak izango zirenik. Haietako zenbaitek iruzurtitzat jo zuten haiek aurkitu omen zituena. Eta ia 20 urte joan ziren garai hartako historiaurrelari handiek onartu zutenerako irudi haien egilea benetan Goi Paleolitoko gizakia izan zela, Cro Magnon gizakia.

Adierazpen horiek garai hartako gizakiaren espiritura hurbiltzen gaituzte, baina, hala ere, funtsezko zenbait galderak zutik dirau Historiaurreko artearen ikerketan, eta horien artean nabarmenena, hain zuzen, guri gehien interesatzen zaiguna da; hauxe: zergatik edo zertarako pintatu eta grabatu zuten gizaki haiek? zerk bultzatu zituen irudi horiek egitera? zergatik egiten zituzten leize zuloen oso barruan? Gai hori ere ukituko dugu Gipuzkoako Paleolitoko artean barrena egingo dugun ibilbidean, arte horren erakuskari oso garrantzitsuak baitauzkagu.

Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2017 Kultura eta Euskara Departamentua- Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net