gipuzkoakultura.net

Logo de la Diputación Foral de Gipuzkoa
Logotipo gipuzkoakultura

gipuzkoakultura.net

2019ko uztailak 19, ostirala





Bertan > Bertan 19 Zeramika herrikoia Gipuzkoan > Frantses bertsioa: Azkoitia-Azpeitia
Version PDF imprimable [10,8 Mb]l'icône Acrobat

Azkoitia-Azpeitia

93. Burette.© Jose López
93. Burette.© Jose López
94. Pot à saindoux élaboré par le potier Agapito Azurmendi, de Zegama.© Jose López
94. Pot à saindoux élaboré par le potier Agapito Azurmendi, de Zegama.© Jose López
96. Pichet.© Jose López
96. Pichet.© Jose López
95. Pots.© Jose López
95. Pots.© Jose López
97. Ouf leurre placé dans les pondoirs à poules pour les encourager à la ponte.© Xabi Otero
97. Ouf leurre placé dans les pondoirs à poules pour les encourager à la ponte.© Xabi Otero

Avec Juan Quende, que nous avons mentionné au début de ce travail vinrent s'établir à Azkoitia sa femme Maria Laminario, et son fils Xabier, né à Urantzia (Navarre), où il y avait également des ateliers de poterie. Il avait épousé Josepha Arambendia (dans d'autres documents Aramendia, Aramendi), qui était originaire de Lizarra. Xabier mourut à Azkoitia en 1814 à l'âge de 86 ans. Nous n'avons pas d'information concrète qui puisse nous incliner à penser que Juan Quende fût potier, pas plus d'ailleurs que son fils, Joseph Antonio Quende Arambendia, né en 1769, à Azkoitia, qui épousa Josepha Manuela de Larrañaga, originaire également d'Azkoitia. Mais nous pouvons le penser, car potiers le furent Juan Joseph et Diego Quende Larrañaga, enfants du précédent mariage et nés ici, l'un en 1805, l'autre en 1807. Avec eux, on avait autrement dit les arrières petits-fils du premier Quende dont on ait retrouvé la trace à Azkoitia.

Juan Joseph Quende Larrañaga, qui avait épousé Fernanda Larrañaga, native d'Azkoitia s'en alla vivre avant 1844 à Azpeitia, où il apparaît comme potier. Y aurait-il eu quelque poterie à Azpeitia ? Nous ignorons si ses descendants reprirent ou non le métier.

98. Plats tous usages.© Jose López
98. Plats tous usages.© Jose López

Frère comme nous l'avons dit de Juan Joseph, Diego Quende Larrañaga ne quitta plus Azkoitia, où il épousa Josefa Antunia Arteche. Dans ce cas non plus, nous ne savons pas si l'un de ses descendants fut potier. L'une de ses filles, Ignacia Arteche, épousa l'organiste Juan María Echániz.

Le 25 février 1877, un certain Jose Agustín Quende est parrain d'une fille née de ce mariage, Maria Rosario Echania Quende. Nous savons simplement qu'il exerçait le métier de potier. Mais à ce jour, nous ignorons son degré de parenté avec les Quende dont nous avons parlé plus haut. Ce qui est clair, c'est que pratiquement jusqu'à la fin du XIXe siècle, on travailla la poterie à Azkoitia.

99. Pots.© Jose López
99. Pots.© Jose López
100. Mortier.© Jose López
100. Mortier.© Jose López
102. Gargoulette.© Jose López
102. Gargoulette.© Jose López
101. Mesures.© Jose López
101. Mesures.© Jose López
Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2019 Kultura eta Euskara Departamentua- Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net