gipuzkoakultura.net

Logo de la Diputación Foral de Gipuzkoa
Logotipo gipuzkoakultura

gipuzkoakultura.net

viernes 24 noviembre 2017





Bertan > Bertan 16 La Industria del Hierro > Versión en francés: Les forges de montagne

Version PDF imprimable [12,18 Mb]l'icône Acrobat

Les forges de montagne

16. Le charriage de charbon fut une tâche primordiale dans l’élaboration du fer artisanal.
16. Le charriage de charbon fut une tâche primordiale dans l'élaboration du fer artisanal.
Les installations primitives qu'on utilisait au Moyen Âge pour transformer en métal le minerai de fer au Pays basque sont connues sous le nom d'haizeolak ou agorrolak. On les dénomme couramment aussi forges de montagnes, car elles occupaient normalement ces lieux, où l'approvisionnement en matières premières indispensables -charbon de bois et minerai - était garanti et favorisait la rentabilité de l'exploitation.

13. Foyer de la forge Mirandaola, Legazpi.
13. Foyer de la forge Mirandaola, Legazpi.

L'état de la recherche au Pays basque sur ces premiers moments est peu avancé à ce jour. On connaît de longue date la présence d'imposants tas de scories en montagne et sur leurs marges, habituellement dénommés zepadis, qui sont attribués à ce genre de procédés. Garibay en son temps, Isasti ultérieurement, indiquent qu'on a affaire à des vestiges antérieurs à la méthode hydraulique:

"En des temps lointains, il y eut des forges dans les montagnes du Guipúzcoa, où l'on travaillait le fer à la main sans le génie de l'eau"

15. Dans nos montagnes, on trouve encore de nombreux restes de tas de scories qui signalent l’existence d’anciennes forges de montagne. Scories de la haizeola Salobieta, Legazpi.
15. Dans nos montagnes, on trouve encore de nombreux restes de tas de scories qui signalent l'existence d'anciennes forges de montagne. Scories de la haizeola Salobieta, Legazpi.

14. La forêt autochtone a été source de matière première pour la carbonisation.
14. La forêt autochtone a été source de matière première pour la carbonisation.

19. Restes d’un barrage en bois, facture habituelle des premiers bassins de retenue. Forge Goizarin, Artikutza.
19. Restes d'un barrage en bois, facture habituelle des premiers bassins de retenue. Forge Goizarin, Artikutza.
Toutefois, rares sont les données claires et fiables dont nous disposons pour mieux en connaître la nature exacte. Comme il a été souligné par ailleurs (IBARRA, 1989), la description de leurs éléments essentiels est très similaire -bas-fours alimentés en air à la main-, mais leur caractérisation varie -allant des fours construits, dont les dimensions et l'aspect sont très variables, à de simples trous à même le sol, dûment scellés. Ils ont rarement fait l'objet d'analyses archéologiques, comme celles effectuées sur les zepadis d'Oiola (Trapagaran, Biscaye), qui ont fourni d'intéressants modèles d'interprétation sur les fours, les système de travail et les métaux obtenus.

20. Four haizeola, ou forge de montagne, selon Manuel de Laborde, de son Livre Ferrerías en Legazpi.
20. Four haizeola, ou forge de montagne, selon Manuel de Laborde, de son Livre Ferrerías en Legazpi.

Quoi qu'il en soit, tout paraît confirmer la thèse de leur faible niveau technique, leur variabilité dans la disposition et les dimensions du four -peut-être pour rendre compte de la mise à jour d'un type de travail qui se développe sur plus de huit ou neuf siècles -, la qualité précaire du produit obtenu -qui devait exiger des tâches ardues de forge- et la productivité limitée des unités de travail.

Malgré la faible rentabilité du système en termes modernes, la production en ces lieux continua d'être importante et se pérennisa comme une ressource acceptable alors que les mécanismes hydrauliques se généralisaient progressivement pour le bénéfice et la fabrication de fer.

18. Scories. Forge Zaralain. Legazpi.
18. Scories. Forge Zaralain. Legazpi.

22. Détail de veine de minerai du site d’Aizpea (Zerain).
22. Détail de veine de minerai du site d'Aizpea (Zerain).

17. Vue en plan de la forge d’Agorregi (Aia) Façade Est.
17. Vue en plan de la forge d'Agorregi (Aia) Façade Est.
21. Minerai de fer.
21. Minerai de fer.

Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2017 Departamento de Cultura y Euskera- Diputación Foral de Gipuzkoa.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net