gipuzkoakultura.net

Logo de la Diputación Foral de Gipuzkoa
Logotipo gipuzkoakultura

gipuzkoakultura.net

2019ko azaroak 14, osteguna





Bertan > Bertan 20 Burdin aroko herri harresituak Gipuzkoan > Frantses bertsioa: Les gisements

Version PDF imprimable [11,8 Mb]l'icône Acrobat

Les gisements

46. Photo aérienne de la zone et de l'emplacement du village d'Akutu.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
46. Photo aérienne de la zone et de l'emplacement du village d'Akutu.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
47. Plan du village d'Akutu.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
47. Plan du village d'Akutu.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
49. Plan du village de Murugain.© MAIH, Xabi Otero, Grafismo
49. Plan du village de Murugain.© MAIH, Xabi Otero, Grafismo
48. Photo aérienne et emplacement du village de Murugain.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Pello Lopez, Xabi Otero, Grafismo
48. Photo aérienne et emplacement du village de Murugain.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Pello Lopez, Xabi Otero, Grafismo

Fruit des travaux d'investigation menés par les signataires de ce travail et C. Olaetxea, nous pouvons à ce jour affirmer que durant la Protohistoire, le territoire guipuzcoan sera occupé par de nombreux foyers de population qui se répartiront de vastes espaces géographiques. Très probablement ces regroupements ou villages cohabiteront avec des établissements dispersés sous forme de fermes ou d'exploitations rurales.

50. Vue et emplacement du village de Buruntza.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Lamia, Xabi Otero, Grafismo
50. Vue et emplacement du village de Buruntza.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Lamia, Xabi Otero, Grafismo

À l'heure actuelle, nous avons connaissance de certains de ces villages géographiquement distribués de manière régulière, établis en des points contrôlant en règle générale les grandes vallées fluviales, bien que nous manquions d'information sur les habitats de type isolé.

À ce jour, les sites découverts sont au nombre de huit : Buruntza (Andoain), Basagain (Anoeta), Intxur (Albiztur-Tolosa) et Murumendi (Beasain) dans la vallée de l'Oria; Munoaundi (Azpeitia-Azkoitia) dans la vallée de l'Urola; Moru (Elgoibar) et Murugain (Arrasate-Aretxabaleta-Aramaio) dans la vallée du Deba et Akutu (Bidegoian-Errezil), dans les environs du massif de l'Ernio.

51. Plan du village de Buruntza.© Xabi Otero, Telca S.L.
51. Plan du village de Buruntza.© Xabi Otero, Telca S.L.

Ils occupent des surfaces qui vont de 17 hectares pour le site d'Intxur à 0,7 pour celui de Buruntza, même s'ils peuvent varier considérablement (Munoaundi 7 ha., Murugain 4,7 ha., Akutu 3 ha., Basagain 2,8 ha., Murumendi 1,9 ha. et Moru 1,1 ha.). Ils sont défendus, dans tous les cas, par les caractéristiques naturelles propres au terrain, renforcées par des murailles. Et, à l'occasion, par des fossés levés par leurs habitants. Les plans prennent diverses formes, ce qui tient en grande mesure à l'emplacement, même s'ils conservent une relation avec les caractéristiques du groupe et les activités de ce dernier : on voit prédominer les formes courbes variées, ovales dans certains cas, qui se combinent également avec des formes droites, ces dernières délimitant les tracés des enclos de plus grandes dimensions.

52. Photo aérienne du village de Basagain.© Foat
52. Photo aérienne du village de Basagain.© Foat
53. Emplacement du village de Basagain.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
53. Emplacement du village de Basagain.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
54. Plan du village de Basagain.© Mugarri S.L., Xabi Otero, Grafismo
54. Plan du village de Basagain.© Mugarri S.L., Xabi Otero, Grafismo

L'espace intérieur est organisé de différentes manières en fonction du relief retenu ainsi que des besoins collectifs de ses habitants. Disposer de zones planes ou en terrasses facilitera en principe des établissements de structures d'habitation ou d'autres types même si, dans certains cas, il arrive qu'ils soient levés dans des lieux moins propices en apparence. Ainsi, les habitations d'Intxur sont découpées dans la roche du terrain sur une pente douce proche de la crête du village, sur le versant sud. Les surfaces en terrasse, naturelles ou non, sont fréquentes sur presque tous ces sites. Et c'est sur ces surfaces que paraît se concentrer, au demeurant, l'essentiel de l'activité de leurs occupants.

55. Village d'Intxur depuis le vallée d´Oria.© Lamia
55. Village d'Intxur depuis le vallée d´Oria.© Lamia
56. Plan du village d'Intxur.© Mugarri S.L., Xabi Otero, Grafismo
56. Plan du village d'Intxur.© Mugarri S.L., Xabi Otero, Grafismo
57. Emplacement du village d'Intxur.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
57. Emplacement du village d'Intxur.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
58. Emplacement du village de Murumendi.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
58. Emplacement du village de Murumendi.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
60. Plan du village de Murumendi.© Xabi Otero
60. Plan du village de Murumendi.© Xabi Otero
59. Vue aérienne du village de Murumendi.© Pello Lopez
59. Vue aérienne du village de Murumendi.© Pello Lopez

Mais la planification de l'espace intérieur peut connaître certaines modifications au cours du temps. On doit tenir compte que rares sont les sites densément occupés par des constructions; le plus probable est que de vastes zones intra-muros de ces villages qui atteignent une étendue considérable sont destinées à cultures, pâtures et enclos pour parquer le bétail. La distribution de ces activités variant selon les nécessités du moment. L'aménagement urbain présent dans la seconde moitié du millénaire en certains points du Pays Basque comme dans le cas de La Hoya (Biasteri), montrant un tracé de rues bordées de trottoirs qui délimitent des blocs d'habitations bien organisées jusqu'à occuper la totalité de la surface intra-muros, n'existe pas pour l'instant dans les gisements fouillés au Gipuzkoa, même si les habitations mises au jour à Intxur se trouvent alignées dans une même zone. Les caractéristiques des emplacements des maisons nous rappellent davantage d'autres habitats comme en Europe centrale celui de Heuneburg, établi sur quelque trois hectares, sur une hauteur dominant le Danube. Les structures des habitations y sont levées les unes à côté des autres, distribuées de manière irrégulière en fonction du tracé de la muraille et des contraintes imposées aux bâtisseurs; dans tous les cas, elles sont séparées, on trouve entre elles des espaces permettant difficilement le passage dans lesquels les systèmes de drainage sont clairement représentés. On calcule que le site put être habité tout au plus par deux cents personnes.

61. Photo aérienne et emplacement du village de Moru.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
61. Photo aérienne et emplacement du village de Moru.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
62. Plan du village de Moru.© Xabi Otero
62. Plan du village de Moru.© Xabi Otero
63. Vue du village de Munoaundi.© Lamia
63. Vue du village de Munoaundi.© Lamia
64. Emplacement du village de Munoaundi.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
64. Emplacement du village de Munoaundi.© Gipuzkoako Foru Aldundia: Lurralde Informazioko Zerbitzua, Xabi Otero, Grafismo
65. Plan du village de Munoaundi.© Mugarri S.L., Xabi Otero, Grafismo
65. Plan du village de Munoaundi.© Mugarri S.L., Xabi Otero, Grafismo

Les dates d'occupation de ces sites varient des uns aux autres; si l'on se base sur les datations par carbone 14, ainsi que sur des éléments typologiques, nous savons qu'ils le furent tout au long du premier millénaire, quoique dans leur majorité dans la seconde moitié de celui-ci. La date la plus ancienne que nous ayons à ce jour pour un village guipuzcoan est de l'an 3.000 avant notre ère à Buruntza et la plus récente, celle de 2.030 à Intxur. Dans ce dernier gisement, nous disposons, cependant, d'une datation de 2.720±80, correspondant peut-être à une première occupation du site, obtenue à partir d'un fragment de bois qui pourrait appartenir à un système initial de défense précurseur de celui formé par la grande muraille de pierre. En tout état de cause, selon les lieux les plus densément habités, les habitations et leur environnement, sont aussi les plus récents : entre 2.270 et 2.030 BP.

Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2019 Kultura eta Euskara Departamentua- Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net