gipuzkoakultura.net

Logo de la Diputación Foral de Gipuzkoa
Logotipo gipuzkoakultura

gipuzkoakultura.net

2019ko azaroak 14, osteguna





Bertan > Bertan 20 Burdin aroko herri harresituak Gipuzkoan > Frantses bertsioa: La fin d'une étape

Version PDF imprimable [11,8 Mb]l'icône Acrobat

La fin d'une étape

185. Aux alentours du changement d'ère se produit l'abandon des villages fortifiés d'altitude.© Lamia
185. Aux alentours du changement d'ère se produit l'abandon des villages fortifiés d'altitude.© Lamia

S'il est vrai que l'on dispose de preuves nous indiquant que les villages fortifiés du Gipuzkoa étaient occupés dans certains cas dans la première moitié du millénaire antérieur à notre ère, la plupart des témoignages nous conduisent à des dates plus récentes (entre 2.475±75 de Buruntza et 2.030±80 BP d'Intxur selon les datations par C14); autrement dit, pour la plupart des gisements fouillés nous nous situons dans la seconde moitié du millénaire, jusqu'à des dates proches du changement d'ère.

186. Urne en verre provenant de la nécropole d'Ama Xantalen (Irun).© Xabi Otero
186. Urne en verre provenant de la nécropole d'Ama Xantalen (Irun).© Xabi Otero

C'est autour de ces dates plus récentes que les occupants de ces sites offrent des signes d'une plus grande maîtrise des ressources et des nouvelles technologies. Des habitations montrant un considérable degré de commodité recèlent des réserves d'aliments récoltés; des outils divers nous mettent sur la piste du développement de travaux variés tandis qu'une série de pièces comme des grains de collier ou un bracelet en verre nous conduisent à penser à de possibles relations commerciales avec d'autres gens.

187. Des cotes plus basses allaient accueillir les populations des sites entourés de murailles.© Lamia
187. Des cotes plus basses allaient accueillir les populations des sites entourés de murailles.© Lamia

À ce moment de consolidation, qui ignore les problèmes ou les conflits, tout au moins si nous nous basons sur la documentation archéologique, ces sites sont abandonnés vers le changement d'ère, mais rien ne permet d'indiquer à ce jour les nouveaux emplacements de ces populations qui occupaient des endroits stratégiques depuis des centaines d'années. En ce sens, aucun des villages fouillés à ce jour n'a fourni d'éléments matériels en rapport avec le monde romain et les datations obtenues par C14 ne vont pas au-delà de la fin de l'ère.

188. Vaisselle de table, de type sigillé, du port romain d'Oiasso (Irun), manufacturée dans les ateliers de Montans.© Xabi Otero
188. Vaisselle de table, de type sigillé, du port romain d'Oiasso (Irun), manufacturée dans les ateliers de Montans.© Xabi Otero

Les formes d'habitat dispersé qui restent à documenter mais qui, très probablement, comme on l'a signalé, devaient cohabiter avec ces sites fortifiés, ainsi qu'avec de nouveaux établissements communautaires, ont peut-être pris la relève des villages fortifiés, occupant des cotes plus basses que ces derniers.

Les récentes découvertes en relation avec le monde romain en différents points du territoire tels que les communes d'Irun/Hondarribia et de Zarautz, principalement, permettront peut-être de faire un peu de lumière sur cette phase finale de notre Préhistoire.

Licencia Creative Commons. Pulse aquí para leerla
2019 Kultura eta Euskara Departamentua- Gipuzkoako Foru Aldundia.
Para conectar con nosotros mediante skype pulse aquí
Logotipo Gipuzkoa.net. Pulsar para ir a la página de Gipuzkoa.net